Tout sur l'A.

Les spectacles en diffusion


Informations générales
Nom du spectacle :Au bonheur des ogres
Nom de l'artiste ou de la compagnie : Cie Arscenic
ciearscenic@gmail.com
06.75.13.43.53
Genre(s) artistique(s) : - Théâtre
Public ciblé : - Adultes
- Adolescents
Descriptif / résumé du spectacle :Responsable d’une demi-douzaine de frères et sœurs dont il est l’aîné, et bouc émissaire professionnel dans un grand magasin qui pullule de clients mécontents, Benjamin Malaussène n’a pas franchement le temps de s’ennuyer.

Mais quand les bombes commencent à exploser partout où il passe, attirant les regards soupçonneux de sa Direction, de ses collègues et de la police, il devient alors urgent de trouver pourquoi, comment et surtout qui peut bien lui en vouloir à ce point…

 

Dans un récit, à la lisière du rêve et de la réalité, entre fantaisie et réalisme, il s'agit de mettre en jeu une fable moderne et épique offrant aux spectateurs des centaines de fils différents qui vont les éclairer sur notre humanité.

E. Gautier

Avant notre compagnie, ce roman n'avait encore jamais été porté sur scène.

C'est une création inédite que nous vous proposons.

 

Benjamin MALAUSSENE est à la fois intriguant et dérangeant. Il doit pallier l'absence de la mère, s'occuper seul de la fratrie et assumer tous les torts causés par le grand temple de la consommation où il est employé.

Comment la société s'arrange-t-elle avec un être humain comme Benjamin?

A quoi cela nous renvoie, nous qui n'avons pas forcément ce sens du sacrifice? Benjamin comme principe d'explication, et Benjamin qui à travers son rôle permet aux autres personnages d’appréhender plus ou moins rationnellement " l’infinie complexité du monde ".

 

Dans une fable moderne et épique, entre fantaisie et réalisme, Il s'agit de s'intéresser à l’organicité des personnages et à leur façon d'appréhender l'histoire dans laquelle ils sont plongés.

Comment le vécu de chacun s'imprime sur sa façon d'être, de bouger, de parler et de voir ?

La trame policière est alors un judicieux prétexte pour mettre en lumière la façon dont les personnages se débattent face au rôle qu'on leur a attribué ou qu'ils s’attribuent eux-mêmes, comment leurs caractères finissent par les enfermer.

 

Durée :1h30
Jauge :indifférent
Représentation scolaire :Oui
Date de diffusion : Spectacle permanent
Conditions techniques
Extérieur :Non
Obscurité :Oui
Dimensions minimales du plateau :aire de jeu minimum 6mx6m -7 perches au plateau, un pont en salle et un en fond de salle.
-hauteur sous perche 5m minimum. -pendrillonnage à l'italienne
-un fond de scène composé de deux demi-fonds permettant une circulation au lointain.
Besoin spécifique de matériel sur place ?(sonorisation,etc.) :SON:
sur scène:
-un système de diffusion stéréo en fond de scène.
en régie:
-un lecteur CD avec autopause.
-une console de mixage.
Tournez-vous avec un technicien ? :Non
Autres caractéristiques techniques :-l'utilisation d'une machine à fumée nécessitera peut être le désengagement des détecteurs de fumée.

Un plan de feu adapté à votre salle vous sera fourni avant votre montage et après échanges avec votre directeur technique
Coûts / Portfolio
Prix du spectacle (H.T.) :2000/3000€
Frais supplémentaire éventuels (dont déplacements) :Prévoir un repas chaud à l'issue de chaque représentation pour chaque personne en déplacament.
Au delà de 100 km départ deLa Rochelle (17000), prévoir un hébergement pour 7 personnes (5 hommes, 2 femmes
Nombre de personnes en diffusion :7 Personnes : 1 Metteur en scène, 3 comédiens, 1 comédienne, 2 techniciens
Informations complémentaires :Bande annonce :
https://drive.google.com/file/d/0B-WpDKKwiKLsLUxVNERnU1g4Z2s/view?usp=sharing
Extraits vidéo, son, fiches techniques, plan de scène, dossier de presse (...) et autres fichiers joints Au bonheur des ogres 2015.pdf
Au bonheur des ogres 2015.pdf
©.Gilles.Delacuvellerie. 23.jpg
©.Gilles.Delacuvellerie. 73.jpg
©.Gilles.Delacuvellerie. 96.jpg
©.Gilles.Delacuvellerie. 112.jpg
©.Gilles.Delacuvellerie. 166.jpg
©.Gilles.Delacuvellerie. 167 - Version 2.jpg
©.Gilles.Delacuvellerie. 267.jpg